Entretien des pots

ATTENTION, N'OUBLIEZ PAS DE MOUILLER VOTRE POT AVANT DE LE PLANTER

Pour éviter que le pot ne se tâche, il est conseillé de le mouiller entièrement avant d’y placer la terre et la plante.
Certaines terres, trop chargées en sels solubles absorbés par la terre cuite, vont contribuer à tâcher le pot au moment de l’arrosage.

LE DRAINAGE

Préambule

Il est important de rappeler qu’une plante verte souffre davantage de l’humidité que de la sécheresse ; lorsque l’humidité est trop importante, les racines pourrissent et le végétal meurt.

Pour maintenir les racines « au sec », un conseil : le drainage.
(Pour un « petit pot » de 40cm de diamètre -> le drainage n’est pas nécessaire)

- Garnir le fond du pot de graviers, petites pierres ou billes d’argile sur une hauteur allant, de 10 cm pour un pot de 50 cm de diamètre, à 30 cm pour un pot de 100 cm de diamètre.
- Etaler sur cette couche une toile imputrescible (« géotextile » ou « vieux collant ») en prenant soin de la faire remonter sur les bords.Cette opération a pour but d’empêcher la terre de venir boucher le fond du pot tout en laissant s’évacuer l’eau.

L’emploi des soucoupes, traitées « étanches »
Une soucoupe traitée étanche, comme La Poterie Ravel sait les fabriquer, permet de récolter les eaux lors de l’arrosage de la plante en pot.
Conseil pour l’hiver : Il est conseillé de supprimer la soucoupe sous un pot placé en extérieur, en hiver. En effet, les eaux de pluie conservées dans la soucoupe, maintiennent le fond du pot dans l’eau ; l’humidité remonte jusqu’aux racines de la plante et va contribuer à leur détérioration.

MISE EN PLACE DU POT SUR LA TERRE

Conseil pour l’hiver : la terre est, en hiver, spongieuse, molle et un pot posé à même la terre va s’enfoncer sous l’effet de son poids. Les trous de fond du pot perdent leur efficacité, l’eau ne s’évacue plus, les racines de la plante sont maintenues dans l’humidité. De plus, un pot devient plus sensible au gel, dès lors qu’il est gorgé d’eau. Par sécurité, et à partir de 50 cm de diamètre, les pots Ravel ont un « trou latéral de sécurité » en plus du trou au fond du pot. Vérifiez à ce qu’il reste dégagé.

MISE EN PLACE SUR UNE TERRASSE (OU SOL DUR)

Il est conseillé de surélever le pot de quelques millimètres (5 mm environ), en le positionnant sur des plaquettes de carrelage ou des petits tasseaux de bois. En effet, avec le temps, des salissures parviennent à passer par le trou du fond de la poterie et font ciment sous le pot et sur la surface du dallage. Le pot est alors obstrué et l’eau ne s’écoule plus.

MISE EN PLACE SUR DU GRAVIER

Il est conseillé de positionner le pot sur des « supports de pot », disponibles à La Poterie Ravel, qui vont d’une part décorer et enjoliver la poterie, mais également favoriser et permettre l’écoulement de l’eau du pot. Mise en garde : si le feuillage des plantes en pot est important, la prise au vent est fortement augmentée. Il devient nécessaire de placer des supports de pot en plus grand nombre ou de les supprimer.

CONSEILS POUR AMÉLIORER LA DURÉE DE VIE DU POT

Préambule

Trois éléments naturels sont nuisibles au végétal et au pot en terre cuite : la neige, le gel, et le vent. La qualité et la résistance des pots Ravel, reconnues par l’ensemble des professionnels, s’expliquent par plusieurs raisons :
- la qualité de l’argile des poteries Ravel,
- la qualité du façonnage de chaque produit,
- la qualité du contrôle de la terre cuite par la main de l’homme,
- la qualité de la cuisson, ou savoir conjuguer le temps et la température, afin d’uniformiser le matériau dans la cuisson.

LA NEIGE

Conseil, le déneigement des pots : il est important de déneiger les feuillages qui brûlent, se déforment et cassent sous le poids de la neige. Il est important également de déneiger les poteries. Sous l’effet de la fonte de la neige, le pot en terre cuite « poreuse » se gorge d’eau et se trouve fragilisé par le retour du gel, inévitable. Le risque est réel : craquelures, fissures, malgré la qualité reconnue des terres cuites Ravel, aucune poterie ne peut être totalement garantie contre le gel. Ne dit-on pas « geler à pierre fendre » ?

LE GEL

Conseil, le bon drainage du pot : si le drainage est bien réalisé, en cas de gel, l’eau s’écoule et les parois du pot résistent à la pression d’une terre humide, mais non gorgée d’eau. Les poteries Ravel sont conçues avec des parois épaisses, pour résister à la force de la pression de la terre humide. Si le drainage est mal réalisé, un gel persistant va entraîner le durcissement de l’eau « stagnante » dans le pot et exercer une forte poussée vers les parois. La terre cuite, sous l’effet de la forte pression, peut éclater et se fendre.

LE VENT

Conseil, une prise au vent réduite : le vent peut être particulièrement nuisible dans le cas de végétaux (plantes ou arbustes) massifs et hauts, plantés en pot. Le végétal, en cas de vent, fait bras de levier et peut faire basculer le pot à terre, risquant de le fendre ou le briser.

CONSEILS D’ENTRETIEN D’UN POT À L’ACHAT

LAVER LE POT NEUF

Pour éviter que le pot ne se tâche, il est conseillé de mouiller le pot dans sa globalité, avant d’y placer la terre et la plante. Certaines terres, trop chargées en sels solubles absorbés par la terre cuite vont contribuer à tâcher la terre cuite au moment de l’arrosage du végétal.

LE POT INTÉRIEUR DE JARRE

Il est conseillé, lors du choix d’une jarre de plus de 50 cm de hauteur, d’acheter également un pot intérieur de jarre qui viendra s’appuyer sur la collerette. Cet « intérieur de jarre » aura l’avantage de réduire la quantité de terre à apporter, et de mettre facilement votre plante à l’abri de l’hiver.

VIEILLISSEMENT ET ENTRETIEN DES TERRES CUITES

POSITION DU POT AU NORD

Le vieillissement se caractérise par une patine de mousses, du fait d’un manque de lumière. La couleur du pot fonce.

ENTRETIEN : LE CHLORE

Utiliser de l’eau de javel diluée à l’eau et appliquer (en prenant les précautions nécessaires pour les mains, yeux et vêtements) sur la totalité de la surface du pot. Laisser agir, et rincer abondamment. L’opération peut être répétée si nécessaire. Un pistolet à eau à haute pression peut être utilisé pour décaper les mousses du pot, sans risque d’abîmer la poterie.

POSITION DU POT AU SUD

Le vieillissement s’effectue par les sels de chaux, l’eau d’arrosage souvent trop calcaire, les engrais, la pluie. En raison des dépôts organiques sur la surface, la couleur du pot s’éclaircit.

ENTRETIEN : L’ACIDE CHLORHYDRIQUE

Vendu dilué, l’acide chlorhydrique est à appliquer (en prenant les précautions nécessaires pour les mains, yeux et vêtements) avec une éponge sur toute la surface du pot. Laisser agir et rincer abondamment. L’opération peut être répétée si nécessaire.